Quelle musique écouter en faisant du HIIT ?


 
juan-pablo-rodriguez-X6jtULYJQz8-unsplash.jpg
 

Cela fait maintenant de nombreuses années que des expériences sont menées dans le monde entier pour confirmer que la musique agit favorablement sur notre corps. Dans le domaine sportif tout particulièrement, la musique peut améliorer la performance, augmenter les capacités physiques et aider à mieux supporter la douleur.

Plusieurs études scientifiques révèlent que la musique peut avoir un impact favorable sur la performance sportive. La musique diminue les sensations de malaise qui découlent de l'activité physique, elle augmente la tolérance à l'effort, elle aide à la concentration et à la préparation mentale.

Nous allons donc vous expliquer quel style de musique nous vous conseillons d’éviter et quel style de musique nous vous conseillons d’écouter pour faire votre training !

 

À éviter : Musique lente

 

Tout d’abord, lors d’un entraînement à haute intensité comme, il faut absolument proscrire les musiques calmes et douces. Mais pourquoi ?

Copland et Franks, deux chercheurs Américains, dans une étude menée en 1991 (The effects of types and intensities of background music on treadmill endurance, Copland, Frank, 1991), renforcent l'hypothèse qu'une musique douce et lente réduit l'excitation physiologique et psychologique apparaissant lors d'efforts de puissance submaximale (c'est à dire proche du seuil anaérobie) et améliore la performance à l'endurance.

Ce style de musique douce et lente est donc très intéressant pour les personnes qui s’entraînent en aérobie car cette musique améliore leur performance d’endurance.

Toutefois, la musique présente des effets positifs considérables chez le sportif de niveau moyen dans les sports d’endurance aérobie. Cet effet est par contre moins visible chez le sportif de haut niveau.

Mais alors, quelle musique faut-il écouter lorsque l’on pratique le HIIT ?!

 

À écouter : Musique rapide

 

Pour optimiser vos performances lors de vos séances de HIIT, nous vous recommandons fortement d’écouter une musique au rythme rapide.

 

Une étude menée par la Trent University de Nottingham en Angleterre (The effects of slow- and fast-rhythm classical music on progressive cycling to voluntary exhaustion, A. Szabo, A. Small, M. Leigh, 1999) met en évidence les effets positifs d'une musique rapide sur l'activité sportive. Lors d'un effort intensif, le sportif est capable de fournir plus d'effort s'il écoute de la musique rapide.

 
kyle-johnson-Yi-4X9ZJU6Y-unsplash.jpg
 

L'expérience fut menée sur 24 candidats, hommes et femmes, soumis à un test d'effort sur bicyclette ergométrique dans des séances comportant de la musique lente (ML), de la musique rapide (MR), un changement de musique lente à rapide (MLR) et rapide à lente (MRL). Dans les deux dernières conditions, le rythme musical est changé lorsque les participants atteignent 70% de leur fréquence cardiaque de réserve. Les candidats doivent fournir un travail de plus en plus conséquent jusqu'à épuisement. Les résultats montrent une capacité nettement plus élevée en terme de charge de travail dans les conditions MLR ainsi qu'une meilleure efficacité de ce travail (le sportif est capable de fournir plus de travail pour une même fréquence cardiaque). 

Ainsi, la musique rapide aurait en quelques sortes le pouvoir de booster les performances du sportif.

Mais comment est-il possible d’expliquer cette amélioration des performances sportives constatées grâce à simplement un signal sonore ?

Les chercheurs émettent alors l'hypothèse que la musique rapide détourne l'attention de la fatigue occasionnée par l'exercice. Plus le sportif est « distrait » par la musique, moins il sentira la fatigue et plus il sera capable de fournir des efforts.

 

Finalement, c’est dans cet aspect psychologique que réside le pouvoir de la musique. En étant occupé sur le rythme et le tempo rapide de la musique, le sportif ne peut plus réfléchir à son état de fatigue ou à quel point sa séance est douloureuse. Il est donc entraîné par le rythme rapide qui l’aide inconsciemment à améliorer l’efficacité et l’intensité de son effort.

 

Alors faites comme la #TeamABT et écoutez du gros son au cours de vos séances de HIIT pour booster encore plus vos performances !